Le manège

Posté par aprender le 19 mai 2009

Le Manège  

de César Aira (Auteur), Michel Lafon (Traduction)  

 

 

 

Le manège dans cesar aira

 

 

Broché: 130 pages
Editeur : André Dimanche Editeur (26 février 2003)

 

 

Le Manège, c’est le nom que les policiers de Flores (le quartier de Buenos Aires où vit Maxi, le culturiste au coeur pur, et où vit également son auteur, César Aira) ont donné au gigantesque bidonville circulaire qui a poussé tout au bout de l’avenue Bonorino. C’est aussi, soir après soir, l’itinéraire minutieux et misérable des « cartonniers » et autres « recycleurs », accompagnés de leur « géant bienfaiteur ». C’est encore le rituel auquel se livrent les trafiquants de drogue et leurs clients – et, lorsque tout bascule, la course frénétique des télévisions, entre fable et tragédie. Ce sont enfin les vies entrecroisées, inoubliables et fragiles, de quelques personnages dont le destin se joue au beau milieu d’un orage de fin du monde.
La parution de Un épisode dans la vie du peintre voyageur a été saluée comme un des événements de l’année littéraire 2001 (un des « vingt meilleurs livres de l’année » pour Les Inrockuptibles, prix des librairies Mille Pages, prix Av.TR.Es de la traduction…). Avec Le Manège (paru en Argentine en 2001), loin des territoires infinis de la Pampa du XIXe siècle, César Aira (né à Coronel Pringles, province de Buenos Aires, en 1949) reprend son exploration d’un Buenos Aires crépusculaire (déjà entrevu clans La Guerre des gymnases), où la crise a fait surgir ces dernières années de nouvelles manières de survivre et de rêver. Ce quatrième roman publié par les éditions André Dimanche confirme le talent exceptionnel d’un des écrivains majeurs de la littérature latino-américaine d’aujourd’hui.
 


Laisser un commentaire

 

Melusine |
Flâneries Cosmiques |
billetti |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les quatre elements
| El Carmo
| Fictions de crise